Moment d’échange et de convivialité autour du projet

Publié le 22/11/2019

Afin de vous remercier de votre intérêt et votre implication lors des moments de concertation ou d’autres réunions, TERACTEM a le plaisir de vous inviter autour d’un buffet. Nous vous proposons un moment d’échange à la maison du projet de Pringy. Vous êtes les bienvenus pour poser des questions ou profiter d’un moment convivial, avec les personnes référentes du nouveau quartier de Pré Billy!

L’apéro dînatoire aura lieu le 17/12/2019 à partir de 19h, à la Maison du Projet de Pringy

Lien direct vers cette publication
https://www.prebilly.fr/publication-concertation/moment-dechange-et-de-convivialite-autour-du-projet/

Miniconférence du 4 juin sur le SmartGrid thermique de Pré Billy

Publié le 25/06/2019

Vous étiez une trentaine de participants à la mini-conférence du 4 juin sur le SmartGrid de Pré Billy et nous vous remercions de votre venue.
Corentin Maucoronel, directeur de la société maître d’oeuvre du Projet, Amstein+Walthert, nous a présenté les détails du réseau de chauffage et de froid intelligent de Pré Billy.
Retrouvez ci-dessous le support de présentation de la conférence.

Téléchargements disponibles

Document support de présentation pdf - 1,5 Mo

Lien direct vers cette publication
https://www.prebilly.fr/publication-concertation/miniconference-du-4-juin-sur-le-smartgrid-thermique-de-pre-billy/

Atelier thématique du 2 octobre 2018 « les jardins partagés de Pré Billy »

Publié le 26/10/2018

Présentation des différents types de jardins par Corinne Lamour de l'Atelier Fontaine

L’atelier thématique du 2 octobre 2018 sur le thème « les jardins partagés de Pré Billy » a accueilli une vingtaine de personnes dans la salle Campanule, place Boileau à Pringy.

L’atelier s’est déroulé en plusieurs temps. Dans un premier temps, Corinne Lamour de l’Atelier Fontaine, architecte-paysagiste de Pré Billy, a présenté les différents types de jardins.

Dans un second temps, les participants se sont répartis en 3 sous-groupes et ont participé aux 3 ateliers suivants :

  • Atelier 1 : Comment seront les jardins ?
  • Atelier 2 : Un espace partagé, comment cela fonctionne ?
  • Atelier 3 : Un espace de rencontres et de convivialité pour tous

Une restitution a ensuite permis de faire la synthèse des propositions et des questions issues de chaque atelier.

Les propositions et recommandations relatives aux jardins partagés vont être étudiées par les professionnels du projet, et constitueront une aide à la décision. Un retour sera fait aux participants à l’occasion d’un prochain atelier de concertation.

 

L’atelier s’est terminé par une séance de brainstorming pour trouver un nom à la « nurserie végétale ». Une quinzaine de noms ont été proposés par les participants à l’atelier, qui ont ensuite été invités à voter pour leur nom préféré.

Le nom qui a recueilli le plus de voix est « le jardin extraordinaire », en référence à la chanson de Charles Trénet.

A l’issue de l’atelier, les élus ont validé le nom « le jardin extraordinaire ».

 

Le compte-rendu de l’atelier est disponible en téléchargement ci-dessous.

Téléchargements disponibles

Compte rendu de l'atelier "jardins partagés" pdf - 720,0 Ko
Annexe 2 - Présentation pdf - 1,8 Mo
Annexe 3-1 - article "Chédigny, jardin remarquable" (fourni par un participant de l'atelier) pdf - 1,2 Mo
Annexe 3-2 - article "Chédigny, jardin remarquable" (fourni par un participant de l'atelier) pdf - 2,4 Mo
Annexe 1 - Compte rendu atelier 21 mars 2015 pdf - 517,5 Ko

Lien direct vers cette publication
https://www.prebilly.fr/publication-concertation/atelier-thematique-du-2-octobre-2018-les-jardins-partages-de-pre-billy/

Atelier thématique du 26 juin 2018 « Le parc habité de Pré Billy »

Publié le 09/08/2018

Le programme de la mini rencontre 

Les participants se sont promenés sur le site de Pré Billy depuis le parking du groupe scolaire jusqu’aux équipements sportifs et se sont arrêtés à différents endroits de Pré Billy : chemin du tram, route du plateau, Goléron, équipements sportifs.

 

La visite du site 

Le rendez-vous a été donné aux participants sur le parking du groupe scolaire à Pringy, à côté du cimetière. Eric Mallié et Corinne Lamour ont rappelé les grands principes urbanistiques et paysagers de Pré Billy.

Le groupe s’est ensuite dirigé vers le chemin du tram et a fait un premier arrêt sur le chemin pour observer le terrain qui a un dénivelé assez important et sur lequel sera développé le principe « Habiter les pentes » : un habitat étagé et une ambiance paysagère de coteau boisé. Un mail piéton paysager permettra de rejoindre les écoles et la mairie par une succession de terrasses ouvertes sur le cœur du parc et vers le Grand paysage. Des vergers collectifs permettront aux promeneurs de cueillir les fruits.

Le groupe a ensuite rejoint la route du plateau et a pris la direction du pôle commercial de Pringy pour observer Pré Billy depuis la route du Plateau. Les participants ont compris comment la route du Plateau sera redressée et l’urbaniste a présenté « Habiter la plaine » : à proximité du pôle commercial de Pringy sera développée une typologie d’habitat en lanières. Des commerces en rez-de-chaussée s’adressent sur les routes de Frangy et de Genève tandis que les logements s’ouvrent sur les allées traversantes et cœurs d’îlots apaisés en relation avec le parc.

 

Un chemin permet d’accéder au Goléron depuis la route du Plateau et le groupe s’est arrêté au niveau du ruisseau. Aujourd’hui, il est difficile d’accéder au Goléron et le ruisseau n’est pas mis en valeur. L’architecte-paysagiste a présenté comment le Goléron sera mis en valeur avec l’aménagement de Pré Billy, et une passerelle pour les bus et les modes actifs (piétons, vélos) permettra de le franchir. Derrière le Goléron, l’urbaniste a présenté « Habiter le parc » : l’habitat apparaît dispersé sur les franges du parc et des ambiances paysagères directement liées à la présence de l’eau se dégagent.

En reprenant le chemin, Corinne Lamour de l’Atelier Fontaine a présenté les prairies inondables. Ces prairies auront la double spécificité d’être à la fois un espace de loisirs ouvert à tous (jeux de ballons, espace de détente, de promenade…) et un espace de gestion d’une partie des eaux pluviales du quartier.

 

Enfin, le groupe a repris la route du Plateau en direction des équipements sportifs et Eric Mallié de Arcane architectes a présenté « habiter le plateau » : une typologie d’habitat en lanière et des ambiances paysagères de bandes plantées dans le prolongement des ambiances de la zone humide et de la ripisylve. L’implantation linéaire du bâti permet des percées visuelles vers le cœur du parc, structurées par le maillage de fossés et de noues guidant les eaux de pluie.

 

La mini rencontre s’est terminée au niveau des équipements sportifs où un buffet champêtre attendait les participants.

Téléchargements disponibles

CR mini rencontre le parc habité vnd.openxmlformats-officedocument.wordprocessingml.document - 9,2 Mo

Lien direct vers cette publication
https://www.prebilly.fr/publication-concertation/atelier-thematique-du-26-juin-2018-le-parc-habite-de-pre-billy/

Atelier thématique du 24 avril 2018: « la nature et les espaces publics »

Publié le 09/08/2018

L’atelier thématique du 24 avril 2018 sur le thème « la nature et les espaces publics » a accueilli environ 35 personnes dans la salle Campanule, face à la mairie de Pringy.

Les experts travaillant sur le projet ont présenté en une trentaine de minutes Pré Billy à travers la thématique de la nature et des espaces publics :

  • Olivier Fontaine et Corinne Lamour de l’Atelier Fontaine (architectes-paysagistes) ont présenté les aspects paysagers, la gestion de l’eau et la conception des espaces publics de Pré Billy,
  • Miguel Da Costa Nogueira de EODD (écologue) a évoqué la nature (zone humide, espaces boisés) et la petite faune,
  • Cyrielle Tosi de Inddigo (bureau d’études développement durable) a développé les exigences environnementales de Pré Billy en présentant l’engagement dans les labels Ecoquartier et Biodivercity.

Les participants à l’atelier ont été invités à s’installer autour de cinq tables et à noter les trois points les plus importants de la présentation sur des post-it d’une couleur, et leurs questions sur des post-it d’une autre couleur.

Un travail de restitution par table a permis de déterminer les thématiques les plus importantes pour les participants et de répondre aux premières questions en sollicitant les experts présents.

La seconde partie de l’atelier a été l’occasion d’approfondir les thématiques définies avec des échanges entre les participants et les experts du projet.

Les échanges se sont poursuivis autour d’un buffet de saison et du verre de l’amitié.

L’analyse des post-it a permis de définir les axes importants de la thématique de l’atelier « la nature et les espaces publics » :
• La gestion de l’eau
• La faune et la flore
• Les aspects paysagers
Des questions ont également été posées sur la thématique des travaux et des espaces bâtis.
La mobilité a également été évoquée et constitue un élément important pour les participants à l’atelier. Cette thématique fera l’objet d’un atelier thématique spécifique.

La gestion de l’eau

 

Eléments importants 

  • La gestion des eaux pluviales
  • Les noues
  • Le Goléron
  • La trame verte et la trame bleue

Questions 

  • Gestion des eaux pluviales : filtrage naturel ?

Pas spécifiquement. Le cheminement de l’eau sur la zone aménagée sera le suivant :

  • Collecte des eaux de ruissellement des espaces communs dans les noues enherbées le long de la voirie complétée par des collecteurs enterrés de manière ponctuelle,
  • Stockage et transport par les noues jusqu’à la prairie de rétention,
  • Rétention et écoulement successif de l’eau au travers des zones de stockage délimitées par des merlons.
  • Passage de l’eau dans le regard de régulation final avant rejet au ruisseau du Goléron.

 

Les noues peuvent ponctuellement infiltrer, cependant les études de sols ne permettent pas de s’engager sur le gain lié à ces infiltrations. Ce mode de gestion par noues reste un modèle exemplaire car il est qualifié de « gestion intégrée des eaux pluviales » : l’ensemble du parcours est mis à contribution. Bien que très logique et rustique, ce mode de gestion reste assez rare dans les programmes neufs.

 

  • Impact de l’écoquartier sur le régime hydrologique du Goléron?

Les eaux surfaciques sont gérées pour ne pas avoir d’impact sur les crues du Goléron.

 

  • Une nouvelle station d’épuration pour 900 logements?

 

Le Goléron divise le projet en deux bassins versants. Ce découpage est respecté en connectant l’assainissement des eaux usées du programme aux deux collecteurs existants DN300 de part et d’autre du ruisseau. Ces deux collecteurs seront raccordés à la station d’épuration Siloé existante (230 000 EH).

 

 

  • Collecte des eaux pluviales et préservation des zones humides ?

Le projet préserve les deux zones humides et prévoit en outre de maintenir une alimentation réglable pour ces deux zones à valoriser :

  • La Zone Humide n°1 sera réalimentée directement à partir d’une noue collectant une partie des eaux de la voirie– cf. repèreŒ. Il s’agit d’un principe préexistant qui sera pérennisé, sécurisé avec l’adjonction d’un ouvrage de sécurité, pour protéger d’une pollution accidentelle.

Une seconde possibilité d’alimentation est d’interconnecter cette zone humide à partir de la prairie inondable – cf. repère  . Cette alimentation serait réglable et permettrait dans le cadre du plan de gestion de préciser le débit d’alimentation en fonction des besoins de la zone.

 

La Zone Humide n°2 sera réalimentée par un by-pass d’une noue de transport. Les eaux d’étiage seront prioritairement conduites vers la zone humide – cf. repèreŽ.

 

  • La prairie inondable (aujourd’hui une forêt) : gestion avec les habitants, avec les enfants ?

 

La prairie humide correspond aujourd’hui au champ de maïs. D’inspiration « feuille d’arbre » cette prairie est organisée en plusieurs zones délimitées par des nervures en merlon suivant les courbes de niveau et se raccrochant au pétiole constituant le cheminement piéton. Le limbe de cette prairie est à la fois un espace de jeu et de détente et un espace de régulation.

La gestion de la zone sera préréglée. L’usage par les habitants et les enfants de ce secteur sera possible et spécialement organisée pour un usage en terrain de jeu.

 

 

  • Ripisylve : grosse coupure de la ripisylve pour le contournement ?

 

Le contournement n’est pas compris dans le projet Pré Billy, c’est un projet mené par le Département.

Trois franchissements du Goléron sont organisés à Pré Billy :

  • Deux passerelles modes doux réalisées en dehors du lit du Goléron,
  • Un pont pour supporter le passage de la voie verte et du bus

Ces secteurs ont été choisis pour être des zones où la ripisylve est éclaircie afin de donner conscience de la présence du ruisseau encaissé.

Pont sur le Goléron

  • Animations liées à l’eau : accès au Goléron pour la découverte, la pêche ?

Le ruisseau présente aujourd’hui des signes visuels d’eutrophisation et n’a aucun intérêt piscicole. En outre, le projet prévoit un certain nombre de points de vue sur le ruisseau et points pédagogiques.

 

  • Problématique liée aux déchets, dépôts sauvages, espèces invasives ?

Concernant les déchets, après étude comparative, il a été retenu une solution mixte : bacs gris / bacs jaunes rue du Plateau et conteneurs enterrés rue de Frangy de Genève et voie nouvelle.

Les dépôts sauvages sont du ressort du pouvoir de police.
Les espèces invasives identifiées dans les zones d’intervention seront éradiquées. Toutes les mesures seront prises pour qu’il n’y ait pas d’apport nouveau d’espèces invasives durant le chantier.

  • Peut-on faire renaître une zone humide ?

Comme présenté ci-dessus, l’alimentation en eau sera réglable. Avec une bonne gestion, il est tout à fait possible de faire renaitre une zone d’intérêt écologique.

 

La faune et la flore

 

Eléments importants

  • La prise en compte, la préservation et la compensation de la faune et de la flore
  • La gestion environnementale (faune, flore) bien étudiée
  • Le label biodivercity

 

Questions

  • Que vont devenir les chevreuils et les biches ?

Les animaux présents sur le site de pré Billy vont se déplacer dans des espaces plus ruraux.

  • Comment sera protégée la faune pendant les travaux ? A quelles règles les promoteurs seront-ils soumis ?

Des études environnementales ont été réalisées pour permettre l’aménagement de Pré Billy, et des mesures seront mises en place pendant les travaux pour protéger la faune :

 

  • Quelle sera la perméabilité de la petite faune au sein des constructions ?

Concernant le pont sur le Goléron, un passage petite faune est prévu (banquette en rive droite – à gauche sur le plan ci-dessous).

  • Pré Billy est entouré des axes routiers importants : quels sont les impacts sur la faune, la flore, les labels ?
  • La gestion de la pollution acoustique en dehors de Pré Billy mais générée par la circulation de nouveaux habitants ?
  • Il y a une décharge sauvage le long de la route du plateau : quand sera-t-elle évacuée ?

 

 

Les aspects paysagers

 

Eléments importants

  • La pépinière
  • Les haies arbustives / les vergers
  • Les espèces indigènes
  • La gestion des espaces naturels
  • La reconnexion habitant/habitat et nature
  • Les outils participatifs liés à la nature : jardins partagés, pépinière, vergers, écoles

 

Questions

  • Comment ces espaces seront entretenus et gérés dans le temps
  • Prévoit-on en pied d’immeubles de petits espaces plantés par les habitants ?

Un espace de jardins partagés est prévu au cœur de Pré Billy, et des plus petits espaces sont également prévus en cœur d’îlots pour que les habitants puissent jardiner. Un prochain atelier de concertation aura lieu sur le thème des services.

  • Vergers et haies arbustives : attention particulière aux espèces comestibles/non comestibles ? Informations sur des panneaux ?

 

Suggestions

  • Valoriser les espèces anciennes
  • Possibilité de faire des cabanes dans les arbres pour les enfants

 

 

Les travaux – espaces bâtis

 

Questions

  • Impact des labellisations Ecoquartier et Biodivercity sur le coût des logements commercialisés ?

L’objectif est que les labellisation Ecoquartier et Biodivercity n’impactent pas les prix des logements. Les labels permettent de se poser un ensemble de question au moment de la conception pour placer le développement durable au sein du projet, et de construire un quartier agréable à vivre.

Les mesures à mettre en place ne sont pas uniquement financières, et sont souvent peu impactantes au moment de la conception. Certaines mesures sont plus contraignantes, elles sont étudiées et les acteurs du projet choisissent ensuite les curseurs qu’ils souhaitent plus développer par rapport à d’autres critères.

  • Comment est gérée l’interface paysagère entre la partie publique et la partie privée ?
  • Quelles modalités d’évaluation de l’impact de l’urbanisation sur le maintien de la biodiversité existante ?
  • Gestion du chantier et formation des artisans : respect de l’environnement et gestion des déchets ?

Les entreprises qui réaliseront les travaux devront adhérer à une charte chantier propre rédigée pour Pré Billy afin de respecter des pratiques éco-responsables. Il est prévu que les entreprises soient formées pour réaliser les travaux en respectant la biodiversité du site. Ces pratiques sont également encouragées dans le cadre des labels Biodivercity et Ecoquartier.

  • Impression de très forte densification du bâti par rapport au tènement (1/3 du tènement) ?

Une partie très importantes d’espaces verts est conservée sur Pré Billy, environ 7ha de zones humides, prairies inondables, parc… Le site est donc densifié sur les autres espaces de Pré Billy, avec des typologies de logements variées : habitat collectif, habitat intermédiaire, habitat individuel.

 

  • Quels styles de logements seront construits pour se fondre dans cette nature ?

Le plan de composition urbaine a été réalisé selon le principe « Pré Billy, un parc habité », pour que les logements s’intègrent le plus possible dans la nature. L’urbaniste a développé 4 principes d’habiter Pré Billy, avec des formes et des typologies d’habitat différentes selon les espaces :

  • Habiter le parc
  • Habiter les pentes
  • Habiter la plaine
  • Habiter le plateau

  • Comment seront réparties les attributions de lots des bâtiments ? Y aura-t-il une architecture imposée ? Nombre de niveaux ?

Les architectes seront choisis par îlot (groupe de plusieurs bâtiments), il y a 11 îlots identifiés sur Pré Billy. Les travaux seront réalisés par tranche jusqu’en 2031, donc le travail architectural a démarré sur une première tranche (rive droite du Goléron) composée de 5 îlots. La conception de la deuxième tranche débutera à partir de 2023.

Afin de garantir la qualité architecturale, les architectes retenus travailleront ensemble sous forme de workshop.

Le nombre de niveaux est défini dans le plan de composition urbaine réalisé par l’urbaniste, il est conforme au Plan local d’urbanisme.

 

  • Où sera localisée la zone pavillonnaire ?

La zone pavillonnaire sera située en majorité sur les coteaux de Pré Billy, ce type d’habitat s’intègre particulièrement bien dans les pentes. On pourra retrouver des maisons individuelles sur la zone du plateau ou plus ponctuellement dans d’autres espaces de Pré Billy.

 

Suggestions

  • Phase travaux : éviter de détruire la nature pour la reconstruire après

 

La mobilité

 

Thèmes importants 

  • Déplacements doux
  • Cheminements déplacements mobilités douces conforme aux objectifs de liaisonnement entre les différents lieux de vie actuels
  • P + R

 

Questions

  • Comment intégrer un stationnement important sur zone, en respectant le projet environnemental ? (besoins de covoiturage, parc relais, proximité gare…)

Le principe est de développer le plus de places de stationnement en souterrain possible. Les places développées en surface seront situées le long de la voie de Frangy et de la seule créée à l’intérieur de Pré Billy : une voie à sens unique. Un parking public d’environ 200 places sera situé au niveau de l’îlot tertiaire et sera géré par Annecy parking.

  • On commence par le parc en 2019 : fait-on en 1er les accès : axe bus central, vélo… et développement du réseau SIBRA ?

Avant le démarrage des travaux de Pré Billy, une aire de retournement provisoire pour les bus sera mise en place au niveau de la route du Plateau afin de permettre l’accès des bus à Pré Billy.

  • Le projet longe la voie SNCF : structurer les accès et les stationnements dans le même temps ?

La voie SNCF est située en dehors du périmètre de la ZAC Pré Billy. En revanche, l’Agglo réalise en une étude pour créer un pôle d’échange multimodal au niveau de la gare de Pringy et connecter au mieux ce pôle dans son environnement.

 

Suggestions de thèmes de la concertation

 

  • Ecologie humaine, vie ensemble
  • Gestion des flux de circulations et de stationnement dans et autour du projet (lien multimodalité : train, covoit’, parc relai, vélonnecy, leman express…)

Téléchargements disponibles

CR atelier nature et espaces publics vnd.openxmlformats-officedocument.wordprocessingml.document - 10,6 Mo

Lien direct vers cette publication
https://www.prebilly.fr/publication-concertation/atelier-thematique-du-24-avril-2018-la-nature-et-les-espaces-publics/

Réunion publique du 6 novembre 2017

Publié le 11/05/2018

Une réunion publique a été organisée par le Grand Annecy, Annecy commune nouvelle et Teractem le 6 novembre 2017 afin de présenter l’avancement du projet. Pour chaque thématique présentée, un jeu de questions/réponses a permis de pouvoir répondre aux questions des citoyens.

Téléchargements disponibles

Présentation de la réunion publique pdf - 2,3 Mo
Compte rendu de la réunion publique pdf - 837,4 Ko

Lien direct vers cette publication
https://www.prebilly.fr/publication-concertation/reunion-publique-du-6-novembre-2017/

La poursuite de la concertation

Publié le 17/04/2018

Suite à la concertation préalable, le Grand Annecy a organisé une consultation dans le but de désigner un aménageur pour réaliser le projet urbain de Pré Billy. Teractem a été désigné concessionnaire de la ZAC.

L’objectif est alors de poursuivre les ateliers de concertation avec les habitants de Pringy et les citoyens intéressés par cette démarche afin d’améliorer le projet. La concertation va se poursuivre pendant toute la durée du projet. Un lieu sera dédié à la concertation: la maison de projet.

 

La poursuite de la concertation s’organise autour de 4 axes:

 

LA POURSUITE DES ATELIERS THEMATIQUES

Les ateliers seront organisés autour de 4 thématiques:

  • La nature dans le projet (le parc, le Goléron, la biodiversité…), la nature et les espaces publics,
  • Usages et services: jardins partagés, lien intergénérationnel, conciergerie de quartier, maison médicale…
  • Le piéton et le vélo,
  • L’art urbain

 

LES MINI-RENCONTRES

Les mini-rencontres permettent de rencontrer et d’échanger avec les professionnels travaillant sur le projet: architectes, paysagiste, bureau énergie, conciergerie de quartier…

 

LES REUNIONS PUBLIQUES

Chaque année, une réunion publique permettra de présenter le stade d’avancement de l’opération aux citoyens.

 

LE PARTENARIAT AVEC LES ECOLES ET LES LYCEES

Un partenariat sera mis en place avec les établissements scolaires locaux sur des thématiques précises autour de Pré Billy.

Lien direct vers cette publication
https://www.prebilly.fr/publication-concertation/la-pousuite-de-la-concertation/

Le bilan de la concertation préalable

Publié le 21/01/2018

La concertation préalable est une étape règlementaire (article L.300-2 du Code de l’urbanisme) lors de l’élaboration d’un projet urbain. Celle de Pré Billy a été organisée par le Grand Annecy entre juillet 2014 et novembre 2015.

Les modalités proposées pour cette concertation ont été les suivantes:

  • deux réunions publiques,
  • un registre d’observations mis à disposition du public au siège de la C2A et en mairie de Pringy,
  • deux lettres d’information largement distribuées et mises à disposition dans les lieux publics,
  • la parution d’articles dans le bulletin de la communauté d’agglomération et dans celui de la commune de Pringy,
  • la tenue d’un espace d’information sur les sites internet de la communauté d’agglomération et de la Ville,
  • et la mise à disposition de l’étude d’impact soumise à l’avis de la DREAL.

Téléchargements disponibles

Bilan de la concertation préalable pdf - 20,0 Mo
La lettre de la concertation - n°2 - Avril 2015 pdf - 847,4 Ko
Présentation de la réunion publique du 9 mars 2015 pdf - 4,4 Mo
La lettre de la concertation - n°1 - Décembre 2014 pdf - 1,4 Mo
Présentation de la réunion publique du 17 novembre 2014 pdf - 2,2 Mo

Lien direct vers cette publication
https://www.prebilly.fr/publication-concertation/le-bilan-de-la-concertation-prealable/