Un engagement fort !

Teractem a la volonté de mettre une dimension environnementale forte et ambitieuse au cœur du projet de la Zac de Pré Billy. L’entreprise s’est donc engagée dans deux démarches de labellisation pour l’aménagement du site : le label Biodivercity et le label EcoQuartier. Ces labellisations visent d’une part à garantir la prise en compte de la biodiversité dans le projet et d’autre part, plus globalement, à faire émerger une nouvelle façon de concevoir, de construire et de gérer durablement un quartier.

Parmi ces grands objectifs à atteindre et sans pour autant être exhaustif et limitatif, les ambitions environnementales pour la ZAC de Pré Billy recouvrent les 6 catégories suivantes

  • Un volet « énergie » : viser la sobriété énergétique et la diversification des ressources au profit des énergies renouvelables,
  • Un volet « matériaux et confort » : diminuer l’impact environnemental et sanitaire global des matériaux et des produits,
  • Un volet « déplacements » : favoriser la pratique des modes actifs en travaillant sur la création de stationnement vélos adaptés,
  • Un volet « biodiversité » : préserver les richesses naturelles du site et mettre en place un aménagement qui prenne en compte la biodiversité,
  • Un volet « gestion de l’eau » : gérer sur place au maximum les eaux pluviales en s’insérant dans le dispositif existant (alimentation des zones humides en particulier),
  • Un volet sur les « usages » : développer des espaces et des services innovants.

 

Le label EcoQuartier :

 

Un label pour le développement durable

L’aménageur TERACTEM s’engage dans la démarche de labellisation EcoQuartier ! Un référentiel permettant à la maîtrise d’ouvrage d’affirmer ses ambitions en termes de développement durable sur le quartier de Pré Billy.

Cette dernière vise à devenir une opération exemplaire d’aménagement durable qui répond, en fonction de son contexte territorial et de ses contraintes, aux vingt engagements de la charte ÉcoQuartier. Cette démarche comprend tous les aspects de l’aménagement durable.

 

Les engagements de la maîtrise d’ouvrage

Le label est fondé sur 20 engagements que la maîtrise d’ouvrage s’engage à respecter tout au long du projet (phase programmation, phase chantier, phase livraison et vie du quartier). Ces engagements balayant le spectre de l’ensemble des thématiques du développement durable, sont basés sur les grands objectifs suivants :

  • La nécessité de faire du projet autrement en impliquant tous les acteurs de la ville, du citoyen à l’élu, les partenaires de l’aménagement mais aussi par l’offre d’outils de concertation et de suivi pour garantir la qualité du projet dans la durée et dans l’usage,
  • La contribution à l’amélioration du quotidien par la conception d’un cadre de vie sain et sûr pour les habitants et les usagers des espaces publics et privés. Favoriser le vivre ensemble, la mixité et l’intégration sociales et intergénérationnelles,
  • La participation au dynamisme économique et territorial,
  • La réduction de l’impact sur l’environnement, la gestion responsable des ressources et de l’adaptation au changement climatique

La labellisation

Le processus de labellisation se décompose en 4 étapes correspondant aux différents stades du projet :

  • l’idée et la conception,
  • la mise en chantier,
  • la vie de quartier,
  • l’amélioration continue avec et pour ses usagers.

 

 

Le label Biodivercity

 

Un nouveau Label pour la biodiversité et les usagers !
La ZAC Pré-Billy, un nouveau territoire intelligent, attractif et respectueux de l’environnement, dont l’un des objectifs est de favoriser le rapport à la nature des futurs usagers.

La ZAC Pré-Billy a été retenue pour tester le nouveau label Biodivercity ready, qui s’adresse aux opérations d’aménagement. En tant que précurseur, l’aménageur TERACTEM s’engage dans une démarche résolument ambitieuse ! Un outil d’accompagnement pour associer la construction et le vivant, qui est garantie et validée par un comité scientifique.

 

Une démarche intégrée de la méthodologie à la réalisation du projet, sur l’avancement du projet :

  • En amont, il pousse à donner un contenu technique et cadre de travail sur la biodiversité dans les opérations immobilières.
  • Il vise à promouvoir des pratiques de biodiversité urbaine plus respectueuses, dans les phases de conception, construction et exploitation des structures.
  • Un nouveau label en cours de stabilisation qui vise à être le label de référence en France et à l’international, en complément des labels existants sur les espaces bâtis et non bâtis.

 

Un suivi strict :

  • Un conseiller écologue (agréé par le CIBI) : présent auprès du maître d’ouvrage à tous les moments-clés des différentes étapes, afin de collecter les « modes de preuve » et vérifie que le label reste atteignable.
  • Le contrôle par une tierce partie indépendante
  • La délivrance du label par le CIBI.

 

L’évaluation autour de quatre grands axes :

Le seul label qui permet de noter et d’afficher la performance des opérations immobilière vis-à-vis de leur niveau de prise en compte et de valorisation sociétale de la biodiversité.

  • L’engagement / Le maître d’ouvrage : une stratégie biodiversité adapté à l’immobilier
  • Le projet / La maîtrise d’œuvre : concevoir une architecture écologique
  • Le potentiel écologique / Ecologue : Optimiser le potentiel écologique du projet par rapport à son contexte urbain, périurbain, rural
  • L’usage / les utilisateurs : développer les services rendus, pour le bien-être des usagers

 

L’application des labels dans la ZAC de Pré-Billy

La préservation des zones humides existantes : passage à amphibien, mise en place de refuge pour l’hibernation des animaux…

Développement d’un parc naturel : une palette végétale d’origine génétique certifiée locale, une strate herbacée locale, les lanières vertes et bleues…

Irriguer les îlots urbanisés en développant un minimum de voiries nouvelles et en préservant de toute circulation le cœur naturel de l’écoquartier.

Répartir des espaces publics qui soient vecteurs de lien social, qui soient diversifiés et adaptés à leur situation : un jardinage en pleine terre pour les jardins partagés, une mare pédagogique, des buttes ludiques…

Le confort des espaces extérieurs : un système d’éclairage public adapté et un confort nocturne, qui ne nuisent pas à la biodiversité, un confort bioclimatique : revêtements, hauteur des plantations, prise en compte des îlots de chaleur, la gestion des nuisances sonores

Le choix des matériaux : une partie de matériaux bio-sourcés, la prise en compte de l’impact écologique du cycle de vie des matériaux (transport, transformation, entretien, recyclage)

Favoriser la pratique des modes actifs et doux : des stationnements et des garages à vélos sécurisés, des aménagements piétons et cycles, la proximité des transports en commun : bus et train…

Favoriser la sobriété énergétique : l’installation d’un smartgrid, l’installation de panneaux photovoltaïques…

Favoriser les liens sociaux : les jardins partagés, le bâtiment intergénérationnel, des espaces communs, une conciergerie …

 

Le jardin extraordinaire

La « pépinière », installé depuis avril 2019, permet de cultiver et de faire croître en taille des végétaux indigènes directement sur le site sur environ 1 hectare de terrain qui ne sera pas urbanisé pendant les premières années de la réalisation de l’écoquartier. Environ 200 unités d’arbres tige et fruitiers (Ostrya carpinifolia, Prunus avium ‘Plena’…), 400 unités de cépées et touffes (Carpinus betulus, Tilia platyphyllos…), ainsi que d’arbustes variés seront produits in situ.

Ces derniers seront directement plantés sur le site de l’écoquartier. Certains pourront même être issus de boutures collectées directement sur le site pour garantir une origine locale. Cette démarche permet également d’engendrer des liens sociaux et des partenariats avec des professionnels, des écoles et des entreprises de réinsertion.

Fil info Pré Billy

Moment de convivialité autour du projet

Atelier de concertation

La maison du projet vous accueille tous les mercredis de 14h à 18h!

Ça pousse au jardin extraordinaire !

Mini conférence sur le « Smart Grid » de Pré Billy